CLICK THE PICTURE TO VOTE
COVID-19

Savais-tu que de bouger aussi peu que 30 minutes par jour
pouvait te protéger contre la COVID19 ? Une nouvelle étude publiée dans le
British Journal of Sport Medecine souligne l’impact positif de l’activité
physique sur les complications possibles de la COVID19 (1).

Cette étude, réalisée en Californie, a rassemblé plus de 48
000 sujets dont l’âge moyen était de 47 ans et qui ont été divisés en trois
sous-groupes. Tous les sujets avaient été atteints par la COVID19. Le premier
sous-groupe accueillait les gens sédentaires pratiquant moins de dix minutes
d’activité physique par jour en moyenne. Le deuxième sous-groupe allait à
l’opposé et regroupait les gens considérés très actifs avec une moyenne de 150
minutes par semaine. Le dernier sous-groupe était, pour sa part, constitué des
gens moyennement actifs. Avant d’aller plus loin, prenons le temps ensemble de
réaliser que 150 minutes d’activité physique par semaine, ça représente 30
minutes par jour, 5 jours par semaine. Ce n’est pas rien, mais ce n’est pas non
plus un entraînement olympique. Ce volume d’activité physique est très
certainement à ta portée. Jardiner le weekend, prendre une marche après le
souper, aller au gym pour faire de la musculation et s’étirer un peu devant
Netflix, c’est déjà beaucoup. 

Revenons à l’étude en question. Près de 50% des 48 000
participants n’avaient aucun problème de santé et environ le tiers présentaient
au moins deux problèmes de santé (comorbidités) avant de contracter le
coronavirus. Une fois infectés, les sujets du sous-groupe le plus actif avaient
deux fois moins de chances de mourir que ceux des autres sous-groupes. La
sédentarité demeure donc un des facteurs de risque le plus important du
développement de complications liées à cette infection.

Évidemment, tu verras sûrement encore passer certaines
histoires dans les médias où un athlète réside aux soins intensifs après avoir
contracté la maladie, mais rappelle-toi que tout est question de proportion.
Même si un fumeur peut vivre jusqu’à 100 ans, je crois que nous sommes d’accord
sur le fait qu’il serait judicieux de ne pas fumer si tu veux devenir
centenaire. De la même façon, rester ou devenir actif améliorera grandement tes
chances de sortir vainqueur de cette infection sans compter tous les autres
bienfaits pour la santé physique et mentale.

Tu ne sais pas par où commencer ou tu souffres déjà d’autres
problèmes de santé qui rendent compliqué le fait de bouger ? Fais appel à un
kinésiologue de chez Kin Impact. C’est notre spécialité ! 819.769.4111 info@kinimpact.com

Pierre-Olivier
Pinard B.Sc. CFMP cand. DESS Nutrition

 

Références:

1.            Sallis
R, Young DR, Tartof SY, Sallis JF, Sall J, Li Q, Smith GN, Cohen DA. Physical
inactivity is associated with a higher risk for severe COVID-19 outcomes: a
study in 48 440 adult patients. Br J Sports Med [Internet] BMJ Publishing Group
Ltd and British Association of Sport and Exercise Medicine; 2021 [cited 2021
Apr 26]; Available from:
https://bjsm.bmj.com/content/early/2021/04/07/bjsports-2021-104080











Inscription Infolettre EstriePlus.com

























.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker