Science

Les valeurs refuges que sont le dollar amricain et le yen sont restes en retrait jeudi, aprs avoir recul par rapport des sommets de plusieurs mois, dans un contexte de reprise de l’apptit pour le risque, alors que de solides bnfices ont dop les actions de Wall Street.

Les crypto-monnaies se sont redresses aprs que le PDG de Tesla Inc, Elon Musk, a dclar que l’entreprise recommencerait “trs probablement” accepter les bitcoins comme moyen de paiement.

L’indice du dollar, qui mesure la monnaie par rapport six grandes devises, s’est tabli 92,810 aprs avoir recul par rapport un sommet de trois mois et demi de 93,194 touch mercredi.

Le yen s’est ngoci 130,045 pour un euro, aprs avoir atteint un sommet de prs de quatre mois 128,610 en dbut de semaine, et 81,00 pour un dollar australien, aprs avoir atteint un sommet de cinq mois et demi 79,85.

“De solides bnfices ont balay les inquitudes lies au Delta aux tats-Unis”, pesant sur les devises refuges, a crit Tapas Strickland, analyste de la National Australia Bank, dans une note aux clients.

“Le consensus est que (la souche Delta) ne pose pas de risque immdiat pour la reprise”, retardant la rouverture de trois mois au maximum alors que les pays intensifient les campagnes de vaccination en rponse, a-t-il dit.

La livre sterling s’est change 1,3708 dollar, se relevant d’un creux de 5 mois et demi 1,35725 dollar atteint mardi, malgr l’augmentation des cas de la variante Delta en Grande-Bretagne et la confusion concernant la leve des restrictions en Angleterre.

L’Aussie a chang de mains 0,7350 $, aprs un plus bas de huit mois 0,72895 $ la veille, mme si la moiti de la population australienne est sous confinement.

L’euro s’est tabli 1,1789 $, aprs avoir touch mercredi un plus bas de trois mois et demi 1,1752 $, en prvision d’une dcision trs attendue de la Banque centrale europenne plus tard dans la journe.

Les dcideurs politiques mettront en ?uvre pour la premire fois des changements dans leur stratgie et il est presque certain qu’ils promettront une priode de stimulation encore plus longue afin de respecter leur engagement stimuler l’inflation.

Les analystes considrent gnralement que l’attitude dovish de la BCE affaiblit l’euro moyen terme.

“Dans l’ensemble, le nouvel objectif d’inflation de la BCE suggre que la politique montaire restera ultra-accommodante pendant une priode encore plus longue”, ce qui constituera un vent contraire pour l’euro, ont crit Kim Mundy et Carol Kong, stratges la Commonwealth Bank of Australia, dans une note de recherche.

“En effet, nous pensons que la BCE sera l’une des dernires banques centrales sous notre couverture resserrer sa politique.”

Dans les crypto-monnaies, le bitcoin a maintenu son bond de 7,9 % de mercredi – le plus important depuis la mi-juin – pour s’changer autour de 32 200 dollars.

Son rival, l’ther, s’est ngoci juste en dessous de 2 000 dollars aprs une hausse de 12 %.

Back to top button