Crypto

L’administration Biden a dvoil des sanctions l’encontre d’une bourse de crypto-monnaies pour son rle prsum dans la mise en uvre de paiements illgaux issus d’attaques par ransomware, ont indiqu des responsables, dans le cadre d’une rpression plus large de cette menace croissante.

Le dpartement du Trsor a accus Suex OTC, S.R.O. de faciliter les transactions impliquant des produits illicites pour au moins huit variantes de ransomware, sa premire action de ce type contre un change de monnaie virtuelle pour des activits de ransomware.

“Les plateformes d’change comme Suex sont un facteur cl de la capacit des attaquants extraire des profits des ransomwares”, a dclar le secrtaire adjoint au Trsor, Wally Adeyemo, lors d’un appel aux journalistes en prvision de l’annonce lundi soir. Cette action “est un signal de notre intention d’exposer et de perturber l’infrastructure illicite qui utilise ces attaques.”

Les pirates utilisent des ransomwares pour mettre hors service des systmes qui contrlent tout, de la facturation des hpitaux la fabrication. Ils ne s’arrtent qu’aprs avoir reu de lourds paiements, gnralement en crypto-monnaies.

Cette anne, des gangs de ransomware ont frapp de nombreuses entreprises amricaines importantes lors de piratages de grande envergure. L’une de ces attaques contre l’oprateur de pipelines Colonial Pipeline a entran des pnuries temporaires de carburant sur la cte Est des tats-Unis. Les pirates ont galement cibl une entreprise agricole base dans l’Iowa, faisant craindre des perturbations dans la rcolte des crales dans le Midwest.

En 2020, les paiements de ransomware ont atteint plus de 400 millions de dollars, soit plus de quatre fois le niveau de 2019, a dclar Anne Neuberger, conseillre adjointe la scurit nationale pour le cyber, aux journalistes lors de l’appel.

La menace a pris une telle ampleur que le prsident amricain Joe Biden aurait dclar au prsident russe Vladimir Poutine, lors d’une runion en juillet, que les entreprises d'”infrastructures critiques” devraient tre hors de porte des gangs de ransomware. Ces groupes oprent souvent partir de la Russie ou de l’Ukraine, selon les experts en cyberscurit et les procureurs fdraux.

Les responsables durant la confrence tlphonique ont indiqu que l’administration mettait jour les orientations relatives aux sanctions afin d’encourager les victimes d’attaques par ransomware partager leurs informations avec les forces de l’ordre.

Le Trsor a dclar qu’une analyse des transactions connues de Suex montre que plus de 40 % d’entre elles impliquent des acteurs illicites. Si certains sites d’change sont exploits par de mauvais acteurs, d’autres, comme Suex, “facilitent les activits illicites pour leurs propres gains illicites”, a ajout l’agence dans un communiqu.

“Les bourses de crypto-monnaies malveillantes sont depuis longtemps des facilitateurs cls pour les gangs de ransomware”, a dclar Tom Robinson, scientifique en chef et cofondateur de la socit d’analyse de blockchain Elliptic dans un communiqu envoy par courriel. “Cette action du gouvernement amricain envoie un signal clair qu’il ne tolrera pas cette activit, o qu’elle soit base.”

Les sanctions, incluses dans un dcret de 2015 visant les cybercriminels, bloquent l’accs de Suex tous les biens amricains et interdisent aux Amricains de faire des transactions avec la socit.

Suex OTC est une socit prive base en Rpublique tchque, selon Eikon de Refinitiv.

Source : L’administration Biden

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Connaissez-vous d’autres plateformes de transactions de cryptomonnaies susceptibles de tremper dans des affaires similaires ?

Voir aussi :

Le DOJ saisit 2,3 millions de dollars en cryptomonnaie verss aux oprateurs du ransomware Darkside, grce une “cl prive” dont dispose le FBI

La candidate au poste de secrtariat au Trsor Janet Yellen cherche rduire l’utilisation de la cryptomonnaie, soutenant qu’elle est utilise principalement pour le financement illicite

Le cryptojacking prend de l’ampleur tandis que le march des cryptomonnaies bat des records, 41 % des logiciels malveillants dtects en 2020 taient des cryptomineurs, selon le rapport Global Threat

Back to top button