Science

Elon Musk cherche retarder jusqu’en novembre un procs sur son intention de se retirer de l’accord de 44 milliards de dollars pour acheter Twitter et de modifier sa plainte contre la socit de mdias sociaux, selon des documents judiciaires, aprs qu’un dnonciateur lui ait fourni de nouvelles munitions. Les documents judiciaires ont t dposs aprs que l’avocat de Musk ait envoy, hier, une nouvelle lettre Twitter afin d’inclure la plainte d’un dnonciateur comme une autre raison d’annuler l’accord.

Aprs qu’Elon Musk ait tent de se dgager de l’accord de 44 milliards de dollars qu’il a conclu pour acheter Twitter et que l’entreprise ait intent un procs pour le faire respecter, ses avocats ont tent en vain de repousser le procs l’anne prochaine, et ils font maintenant pression pour un nouveau report. L’quipe de Musk propose un nouveau calendrier qui repousse le dbut du procs d’une semaine, actuellement prvu le 17 octobre, la mi-novembre ou la fin novembre.

Cette fois, ils citent le tmoignage de l’ancien responsable de la scurit de Twitter, Peiter “Mudge” Zatko, qui a dpos une plainte contre l’entreprise, l’accusant de failles de scurit, de faire des dclarations fausses et trompeuses aux utilisateurs et la FTC, et d’engager des agents de gouvernements trangers. Ses avocats ont galement soumis un dossier modifi ajoutant d’autres plaintes contre Twitter. Le dossier a t soumis sous scell, mais la documentation relative la dnonciation soumise par Zatko, qui doit faire une dposition le 9 septembre, y est jointe.

En juillet, le PDG de Tesla a envoy sa premire lettre de rsiliation Twitter, l’accusant de l’avoir tromp sur le nombre de faux comptes sur sa plateforme. Aujourd’hui, il affirme que les problmes vont au-del des faux comptes, et incluent la scurit des donnes et d’autres proccupations souleves par le dnonciateur, crant ainsi un nouveau front de bataille avec Twitter.

Une deuxime lettre de rsiliation adresse par les avocats de Musk Twitter, qui a t remise hier et dpose auprs de la SEC, expose les raisons de ce retard. Selon les avocats de Musk, les preuves fournies par Zatko constituent des raisons supplmentaires, en plus des revendications exposes dans la lettre de rsiliation initiale qu’il a envoye le 8 juillet, pour dterminer que c’est Twitter qui est en violation de leur accord de rachat.

La semaine dernire, Peiter Zatko, l’ancien responsable de la scurit de Twitter, a dclar dans une plainte dpose auprs des rgulateurs amricains que Twitter avait donn la priorit l’augmentation du nombre d’utilisateurs plutt qu’ la rduction du spam et avait faussement prtendu disposer d’un plan de scurit solide.

Si ces allgations sont vraies, alors Twitter a enfreint certaines des dispositions de l’accord de fusion, ont dclar Musk et son quipe juridique dans une lettre date du 29 aot. Twitter, cependant, a dclar dans son dpt rglementaire que la nouvelle notification de rsiliation tait invalide et injustifie selon les termes de l’accord. Musk a galement assign Zatko comparatre, afin d’obtenir des informations concernant principalement la manire dont le site de microblogging mesure les comptes de spam. Musk a dcid de mettre fin l’accord en juillet, affirmant que la socit l’avait tromp, ainsi que les autorits de rgulation, sur le nombre rel de comptes de spam ou de robots sur la plateforme de microblogging.

Mardi, Musk a demand au juge de permettre aux deux parties de continuer prsenter leurs dossiers jusqu’au 10 novembre, puis de tenir une confrence pour discuter des preuves qu’elles peuvent prsenter au procs Musk a dclar qu’un procs pourrait commencer plus tard dans le mois sous rserve de la disponibilit du tribunal . La juge Kathaleen McCormick de la Cour de chancellerie du Delaware n’a pas encore rendu de dcision sur la demande ni propos de nouveau calendrier.

Source : Documents de justice

Et vous ?

Quen pensez-vous ?

Voir aussi :

Elon Musk veut que le procs de Twitter attende jusqu’en fvrier 2023, son quipe juridique a qualifi de vitesse de croisire la volont de Twitter d’ouvrir un procs



Elon Musk veut un dbat public avec le PDG de Twitter au lieu du procs qui se tiendra en aot qu’il prouve au public que Twitter compte moins de 5% de comptes spams



Jack Dorsey dit qu’il est d’accord avec l’annulation du bannissement de Trump sur Twitter, soutenant ainsi les efforts d’Elon Musk visant remodeler la modration de Twitter aprs son rachat

Elon Musk porte plainte son tour contre Twitter pour ne pas avoir racheter l’entreprise, l’un des arguments avancs serait que Twitter a menti sur son nombre d’utilisateurs monnayables

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker.