Science

Le terme Autopilot seul semble amener les conducteurs surestimer les capacits des vhicules de marque Tesla et donc provoquer des accidents de la circulation. De multiples sources saccordent dsormais sur la publicit mensongre et qualifient le logiciel Full Self Driving du constructeur automobile descroquerie flagrante viter. Ce sont autant daspects quune rcente action en justice initie contre le constructeur automobile rsume, ce, mme si ce dernier se dfend de ce que les cas o les voitures Tesla sauvent des vies sont trs peu mis en avant.

La plainte affirme que Tesla et Musk ont tromp et induit en erreur les consommateurs en ce qui concerne les capacits actuelles de sa technologie ADAS [systme avanc d’assistance au conducteur] et en dclarant qu’ils taient perptuellement sur le point de perfectionner cette technologie et de tenir enfin leur promesse de produire une voiture entirement autonome , et que contrairement aux promesses rptes de Tesla selon lesquelles elle aurait une voiture entirement autonome dans quelques mois ou un an, Tesla n’a jamais t trs prs d’atteindre cet objectif.

Le plaignant, Briggs Matsko, dit avoir dpens 5000 dollars pour le forfait en 2018, comme de nombreux conducteurs de Tesla qui ont pay des milliers de dollars pour le pilote automatique amlior. Ce dernier a t vendu comme un prcurseur de la technologie Full Self Driving, un logiciel complmentaire d’une valeur de 15 000 dollars qui n’est toujours pas prt tre livr. Matsko cherche obtenir le statut de recours collectif pour cette action en justice, alors que la socit est dj confronte un autre recours collectif visant de prcdents incidents qui ont affect les fonctions de rgulateur de vitesse adaptatif des Tesla pendant des annes.

L’action en justice dnonce la terminologie utilise par Tesla, notamment le terme “Autopilot”, ainsi que les dclarations publiques et les tweets d’Elon Musk concernant le systme de conduite autonome, toujours inachev. Elle mentionne de faon spcifique l’affirmation de Musk selon laquelle un voyage autonome travers les tats-Unis sera effectu d’ici 2018, et ses affirmations de 2019 concernant la mise en circulation d’un million de robotaxis : Dans un an, nous aurons plus d’un million de voitures avec une conduite autonome complte.

Le voyage en question a finalement t mis en attente de faon indfinie, Musk admettant qu’il aurait besoin d’un itinraire spcialis pour fonctionner, et dclarant qu’il prfrait que l’quipe Autopilot se concentre sur les fonctions de scurit. Les robotaxis continuent donc de se faire attendre.

Elon Musk pour sa part se plaint de ce que les mdias ne mettent pas en avant les cas o les vhicules Tesla sauvent des vies. En effet, la poche des eaux de Yiran Sherry s’est rompue alors que la famille tait coince dans les embouteillages. Les contractions augmentant rapidement et la circulation tant peine fluide, son poux a ralis qu’il n’arriverait pas temps. Keating Sherry (son conjoint) a donc mis le vhicule en pilotage automatique aprs avoir rgl le systme de navigation vers l’hpital, situ 20 minutes de l. Il na ensuite eu qu poser la main sur le volant du vhicule qui les a mens jusqu la formation hospitalire pendant quil soccupait de sa femme. La prise en charge de la dame sest faite dans le vhicule.

Le cas Keating et Yirran fait suite celui dun propritaire de Tesla Model 3 qui affirme devoir la vie la technologie Autopilot : Je suis sur la voie de droite, cest une zone [o la vitesse limite minimale est] de 90 km/h et le pilote automatique est rgl 102 km/h, quand un imbcile roulant probablement 150 peut-tre 160 km/h surgit de nulle part. Je suppose quil a lintention de se faufiler entre moi et la voiture sur la voie de gauche, mais il ny avait pas assez despace et le pilote automatique a pris des mesures vasives et a probablement sauv ma vie aujourdhui.

Il a partag une squence filme par lenregistreur vido de conduite (dashcam) de sa Tesla Model 3 dans laquelle on peut voir la voiture apparemment fautive qui essaye de le dpasser en sengouffrant dans un trou de souris. Pendant sa manuvre de dpassement, la voiture noire surgit brusquement depuis la voie situe lextrme gauche sur lautoroute pour doubler le vhicule gris qui la prcde, mais menace au mme moment de percuter la Tesla Model 3 droite.

Le systme dvitement de collision latrale automatique de la Tesla Model 3 a ragi de faon trs rapide tout en gardant la voiture sous contrle : dabord en orientant la Tesla plus droite vers une voie temporaire d’acclration/bretelle d’entre libre ce moment-l, puis en faisant revenir la Tesla sa position initiale.

Les blmes dont lentreprise est la cible peuvent nanmoins tre la rsultante dune politique publicitaire problme. Le constructeur laisse par exemple la possibilit aux conducteurs de jouer des jeux vido tout en conduisant et renforce ainsi limage du vhicule autonome quil vend ses clients. Cest davis des autorits amricaines de la publicit mensongre susceptible damener les conducteurs surestimer les capacits relles des Tesla. Elon Musk pour sa part rpond que les notices dinformation qui accompagnent les vhicules de lentreprise sont claires sur les capacits relles de lAutopilot : cest de laide la conduite.

Source : plainte

Et vous ?

Juste retour des choses pour Tesla en raison de sa politique publicitaire ?

Quel regard jetez-vous sur les avances en matire de mise au point de vhicules autonomes ? Partagez-vous les avis selon lesquels l’humain restera incontournable ?

Voir aussi :

L’Autopilote des Tesla plus sr que la conduite manuelle, d’aprs une enqute commande par une socit d’assurances

Autopilot : la dernire mise jour de Tesla oblige garder les mains sur le volant, par un renforcement du harclement des conducteurs

Un hacker lance FreedomEV, un projet open source qui apporte de nouvelles fonctionnalits aux voitures Tesla, dont un mode de confidentialit

La Model 3 de Tesla peut dsormais rouler sur les routes europennes, elle obtient le feu vert de la part des autorits de l’UE

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker.