Science

Des milliers de plaintes pour réparer les dégâts caused by the crise des opiacés – Sciences et Avenir

The crisis of opiates aux États-Unis a fait plus of 500,000 deaths in 20 years. For demander des comptes, et aider à payer les dégâts causés, des milliers de collectivités ont engagé l’un des litiges les more complexes de l’histoire des Etats-Unis.

Vendredi, the drug manufacturer Johnson & Johnson and other major distributors ont confirmed that they allaient verser 24.5 million dollars for met end aux poursuites à leur encontre. Mais de nombreuses autres procédures sont encore en cours.

“On a porté plainte in 2014 car on était inquiets de la façon dont les manufacturers incitaient à l’utilisation de opiacés d’una façon si agressive que el duisait à des abus, avec a devastating impact sur les communautés”, raconte James Williams , legally responsible for the county of Santa Clara, in California.

Le but était double, explain-t-il à l’AFP: rendre les companies responsible for leurs actes et récupérer de l’argent.

Because of the crisis of opiates, I told dû dépenser plus pour ses hôpitaux, ses programs de santé mentale, de services sociaux, d’aide aux sans-abri, etc.

I told him, associé à d’autres collectivités, to perdu son procès en première instance l’an dernier contre des fabricants, mais a fait appel.

Il participe parallèlement aux négociations avec les entreprises souhaitant solder les poursuites.

Est-ce que l’argent versé will be suffisant? “Cela ne compensara never toutes les personnes mortes dans le pays à cause des opiacés”, replied M. Williams. Et “les milliards de dollars prévus dans ces accords représentent peu en comparaison des besoins”, ajoute-t-il.

– Avoid the example of tobacco –

Les États-Unis ont déjà connu les grandes poursuites liées au tobacco, à l’amiante, aux pesticides., mais dans la crise des opiacés, tout semble prendre une plus grande ampleur.

The drug manufacturer Johnson & Johnson and other major distributors confirmed that they allaient verser 24.5 million dollars pour mettre aux poursuites à leur encontre (AFP/Archives – Mark RALSTON)

“Les plaignants sont non seulement massifs en nombre mais aussi en variété”, remarked Mark Lanier, an advocate poursuivant des chaînes de pharmacies: les États, les comtés, les villes, les tribes amérindiennes, des hôpitaux, des groupes représentant par exemple les unpremature babies.

Des utilisateurs devenus dépendants, ou leurs proches, ont bien engagé des individuelles procédures, mais les compagnies ont répliqué in rejetant la faute sur les drug addicts et leur point de vue a souvent prévalu. Au nom de l’intérêt public, des collectivités ont pris le relai.

If autant d’entités ont decided to engage him combat, this in part for ne pas répéter ce qui s’est passé avec le tabac, remarked Christine Minhee, a jurist holding a site reviewing the various procedures.

At the suite of an agreement in 1998 with the grands cigarettiers, the sector was engaged to payer around 246 million dollars over 25 years, tout in continuant to verser of important taxes. More than 3% of funds served to finance programs to prevent tobacco use or help smokers to arrest, as calculated by the Campagne pour des enfants sans tabac. The great majority of l’argent goes to the general budgets, ceux qui servent à constructe des routes, par exemple.

Les collectivités “ne faisaient plus confiance aux États pour redistribuer l’argent”, advance Mme Minhee.

For Alexandra Lahav, juriste à l’université du Connecticut, le fonctionnement du système juridique américain aussi pesé: si les États sont représentés par des solicitors, payés par le service public, la plupart des collectivités sont représentées par des avocats “who ont intérêt financially à ce que des poursuites soient engagées”.

– Sur-prescription –

From l’autre côté de la barre, the accusés are also particularly named.

The manufacturers of opiates such as Purdue or Johnson & Johnson, who are reproached for encouraging them to prescribe anti-douleurs who are also aware of their potential addiction.

The crisis of opiates in Etats-Unis (AFP/Archives - John SAEKI)The crisis of opiates in Etats-Unis (AFP/Archives – John SAEKI)

Certains ont fait faillite et leur cas se joue devant des juridictions spécifiques.

Ont aussi été visés les distributeurs d’opiacés, puis les pharmacies que les ont vendus aux patients.

Pour des raisons pratiques, plus 3,000 plaintes ont ont été regroupées devant un même juge, Dan Polster, dans l’Ohio.

Tout en poussant pour des accords entre parties, I launched quelques procès, comme des ballons d’essai.

L’avocat Steven Skikos participated in the talks and talks about the verdict of 665 million dollars for Native American tribes, particularly affected by the opiate crisis.

Sous l’impulsion du juge, que a mi in place des pécifiques committees, les plaignants ont pu quickly present a common front, explain à l’AFP cet accustomed des procès contre medical compagnies.

“Il n’y aucun doute sur le fait que c’est une affaire très compliqué”, dit-il. More questions remain juridiques, comme toujours, les mêmes: “les accusés sont-ils responsable? dans quelle mesure ont-ils cause des dommages?”

PHP Script, Elementor Pro Weadown, WordPress Theme, Fs Poster Plugin Nulled, Newspaper – News & WooCommerce WordPress Theme, Wordfence Premium Nulled, Dokan Pro Nulled, Plugins, Elementor Pro Weadown, Astra Pro Nulled, Premium Addons for Elementor, Yoast Nulled, Flatsome Nulled, Woocommerce Custom Product Ad, Wpml Nulled,Woodmart Theme Nulled, PW WooCommerce Gift Cards Pro Nulled, Avada 7.4 Nulled, Newspaper 11.2, Jannah Nulled, Jnews 8.1.0 Nulled, WP Reset Pro, Woodmart Theme Nulled, Business Consulting Nulled, Rank Math Seo Pro Weadown, Slider Revolution Nulled, Consulting 6.1.4 Nulled, WeaPlay, Nulledfire

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker.