COVID-19

DIRECT. Covid-19: l’impact de la 5e vague «va rester élevé mais en partie gérable», estime le Conseil scientifique

L’essentiel

  • Le nombre de contaminations continue sa flambée avec 436 167 cas positifs recensés en France, contre 361 719 mercredi dernier. La moyenne sur la semaine écoulée s’élève à 320 000 cas par jour.
  • En revanche, la situation s’allège pour les services de soins critiques, qui hébergent les cas les plus graves. Ils accueillent actuellement 3852 personnes, un chiffre qui décline depuis plusieurs jours.
  • Bientôt la fin du tunnel ? Le gouvernement va présenter jeudi soir aux Français un calendrier détaillé pour une levée progressive des dernières restrictions.
  • Les enseignants étaient dans la rue ce jeudi pour protester contre la gestion de la crise sanitaire à l’école. Côté grévistes, la mobilisation a été très faible avec seulement 1,15 % des enseignants du premier degré et 2,18 % dans le second degré, selon le ministère.

Les événements du jeudi 20 janvier

18h05. Rappel de l’UEFA sur le passe vaccinal. Les équipes de football doivent « en principe » respecter les règles sanitaires de chaque pays, a rappelé l’UEFA, ravivant l’hypothèse de voir des joueurs non-vaccinés ne pas pouvoir évoluer en Ligue des champions en France, où un passe vaccinal va entrer en vigueur. « Chaque équipe devra en principe se conformer aux règles applicables du pays dans lequel la rencontre se déroule », a écrit l’instance européenne dans un communiqué transmis à l’AFP. « Mais les annexes des compétitions spécifiques – toujours en cours d’écriture – qui contiennent des règles spéciales liées au Covid pour la phase à élimination directe, pourront fournir des orientations supplémentaires à ce sujet », a-t-elle nuancé.

17h55. « Responsabilités collectives ». Par ailleurs, le Conseil scientifique tacle certains médias qui « distillent de manière répétée des informations tendancieuses ou fausses » et « mettent sur un pied d’égalité (…) des opinions scientifiquement marginales, douteuses ou erronées, et des avis largement partagés par les scientifiques ». Il exhorte « les différentes communautés de professionnels concernées » à « assumer plus fermement et en toute autonomie les responsabilités collectives qui leur sont confiées par la société en matière d’information scientifique ».

17h50. Les recommandations du Conseil scientifique. Dans leur avis, les membres du Conseil scientifique recommandent notamment de tester toujours autant, d’attendre « des données scientifiques solides pour décider d’une éventuelle 4e dose chez les populations à risque » et de se préparer à renforcer les protocoles à l’école.

17h43. L’avis du Conseil scientifique. Le Conseil scientifique vient de publier son avis sur la vague Omicron, remis au gouvernement mercredi. « Elle n’est pas terminée et son retentissement sur le système de soins, va rester élevé mais en partie gérable, et ce jusqu’à mi-mars », estiment les membres du Conseil. « L’analyse des données de criblage et des données sur les cas suggère que depuis l’émergence d’Omicron, 4.5 millions de cas déclarés ont été infectés par le variant Omicron. Cela correspond à 9-14 millions d’infections par le variant Omicron depuis l’émergence du variant en France sous l’hypothèse que 33-50 % des infections sont détectées comme étant des cas positifs », ajoutent-ils, rappelant « que le nombre de contaminations durant la 1re vague (mars-avril 2020) était d’environ 3 millions ».

17h30. « Partygate ». Mis en cause pour une série de fêtes à Downing Street en plein confinement en 2020, Boris Johnson subit sa pire crise depuis son accession triomphale au pouvoir. Signe de la tension persistante, le député conservateur William Wragg a exhorté ses collègues à signaler à la police toute tentative de « chantage » pour les dissuader de soutenir un vote de défiance, organisé si 54 élus (15 % du groupe parlementaire) le demandent. Wragg a dit avoir été alerté de tels comportements venant d’« employés du 10 Downing Street, de conseillers spéciaux, de membres du gouvernement et d’autres encourageant la publication d’articles dans la presse cherchant à embarrasser ceux qu’ils soupçonnent de manquer de confiance dans le Premier ministre ».

17 heures. Peu d’enseignants grévistes, masques de plongée dans les manifs. Une grève peu suivie, mais des manifestants avec chapeaux de paille et masques de plongée, dans une allusion à Ibiza, lieu de vacances du ministre de l’Education nationale : les enseignants ont à nouveau défilé pour protester contre la gestion de la crise sanitaire à l’école. « Blanquer démission, protocole de guignol », « Blanquer nous emmerde », « Ibiza-gate » ou encore « Jean-Michel Guetta ne nous entend pas ! », pouvait-on lire sur des pancartes dans la manifestation parisienne, partie de la Place de la Sorbonne à 14 heures en direction du ministère. Après une mobilisation très suivie le 13 janvier, les personnels de l’Education ont peu répondu à l’appel à la grève. Le ministère n’a comptabilisé que 1,15 % des enseignants du premier degré (maternelle et élémentaire) et 2,18 % dans le second degré (collège et lycée).

Paris, le 20 janvier 2022. AFP/Julien De Rosa AFP or licensors

16h52. Ski alpin : « Beaucoup de stress dû au Covid », admet Johan Clarey. « J’ai beaucoup de stress dû au Covid, c’est très pénible. Ça prend beaucoup d’énergie, c’est compliqué car on peut être privé des Jeux (olympiques de Pékin, du 4-20 février) injustement à cause de tout ça », a expliqué le leader de l’équipe de France de ski alpin en vitesse. « Ça stresse tout le monde. On dort en chambre individuelle, on essaie de ne croiser personne, on monte tout seul dans les cabines, on porte le masque FFP2 le plus souvent possible (obligatoire en Autriche). On fait tout ce qu’on peut, on ne peut pas faire plus. Être au départ des Jeux ce sera déjà un exploit ! », a détaillé le skieur de 41 ans.

16h39. La Suède assouplit ses restrictions. Alors que le pays a enregistré un nouveau record de cas (39 938), les autorités ont décidé d’ajuster les recommandations et restrictions, « afin de ne pas mettre les fonctions sociales en danger ». Les personnes testées positives ou vivant avec une personne infectée devront s’isoler pendant 5 jours au lieu de 7 auparavant. Le pays va également faciliter l’accès au travail des employés des secteurs clés, comme la santé et la police, leur permettant de ne pas s’isoler, s’ils ne présentent aucun symptôme, même s’ils sont cas contact.

16h15. Le nombre de cas chute en Afrique. Pour la première fois depuis le pic de la 4e vague induite par le variant Omicron, « le nombre de nouveaux cas notifiés a chuté de 20 % en une semaine à la date du 16 janvier, tandis que le nombre de décès a baissé de 8 % », a indiqué le bureau régional Afrique de l’OMS. « Ce déclin met fin à la flambée la plus courte que le continent ait connue, qui a duré 56 jours. »

16 heures. Serie A : dix cas de Covid à Venise. Le match qui doit opposer samedi l’Inter Milan, leader de la Serie A, à Venise risque d’être reporté après que l’équipe de la Cité des Doges a annoncé dix nouveaux cas de Covid parmi ses joueurs et son encadrement. Ce nouveau décompte porte le nombre de cas au sein de l’équipe vénitienne à 14 mais le club n’a pas indiqué combien parmi ceux-ci touchaient des joueurs, dont un nombre minimum doit être réuni pour que la rencontre ait lieu. Selon un nouveau protocole mis en place pour la Serie A, les matchs doivent être reportés si plus de 35 % des 25 joueurs d’une équipe sont testés positifs, soit neuf joueurs.

15h50. Comment les candidats se protègent du Covid. Malgré un contexte d’épidémie galopante, les candidats à l’élection présidentielle ne se laissent guère gagner par la psychose d’une contamination au Covid-19, grâce notamment à des protocoles sanitaires rigoureux. Les détails à lire ici.

15h42. Pourquoi l’Angleterre lève les restrictions. Le Premier ministre britannique Boris Johnson, dans la tourmente après les révélations sur des soirées à Downing Street en plein confinement, a annoncé mercredi la fin à venir de l’essentiel des restrictions en Angleterre. Décryptage.

15h32. Vers un assouplissement en Irlande du Nord ? « La pandémie est loin d’être terminée mais nous sommes prudemment optimistes. Nous pensons que nous avons dépassé le pic et nous pensons que nous avons maintenant un peu d’espace pour pouvoir alléger les restrictions que nous avons mises en place au cours des dernières semaines », a déclaré la vice-première ministre d’Irlande du Nord, Michelle O’Neill. Un assouplissement des mesures pourrait être approuvé ce jeudi.

15h10. Le Sénat lance une commission d’enquête sur le passe vaccinal. La Chambre haute a adopté le principe d’une nouvelle commission d’enquête chargée d’examiner « l’adéquation du passe vaccinal à l’évolution de l’épidémie de Covid-19 ». Elle est mise en place à la demande du groupe LR du Sénat, et du président du groupe lui-même, Bruno Retailleau, qui ne veut « pas que cet instrument dure », rapporte Public Sénat. La commission devra donc « vérifier, semaine après semaine, les indicateurs épidémiologiques » et voir si l’application du passe vaccinal se justifie.

14h50. Timide reprise de l’immigration, toujours lestée par la pandémie. Les demandes d’asile en France sont reparties à la hausse en 2021, année marquée par l’opération d’évacuation en Afghanistan, balbutiement d’un retour à la situation « d’avant-crise » sanitaire, observe dans un entretien avec l’AFP le directeur général de l’Ofpra. L’an dernier, plus de 103 000 dossiers ont été déposés auprès de cet organe chargé d’attribuer le statut de réfugié, en hausse de 7 % par rapport à 2020 mais encore loin des niveaux records de 2019 (plus de 130 000), avant la pandémie de Covid-19, souligne Julien Boucher, patron de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides. « Si la demande est restée à un niveau modéré au premier semestre, on constate ces derniers mois une tendance à la hausse », explique-t-il.

14h30. Nouvelle étape franchie pour le projet de vaccin nasal français. Ce projet, porté par une équipe de l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae), en partenariat avec l’université de Tours, passe à la vitesse supérieure. De nouveaux résultats pré-cliniques, obtenus avec le variant Delta cet hiver, ont démontré « la robustesse du concept de ce vaccin bloquant toute contagiosité au SARS-CoV-2 », indiquent l’Inrae et l’université de Tours dans un communiqué. Après ces données positives, une start-up française, LoValTech, a été créée et « détient désormais une licence exclusive d’exploitation mondiale du brevet portant sur le vaccin ». « Elle a pour objectif de piloter le projet des phases de développement de la formulation vaccinale jusqu’aux essais chez l’homme, qui aboutirait à une autorisation de mise sur le marché fin 2023, début 2024. » Jusqu’à présent ce vaccin nasal a été testé sur des rongeurs. On vous en disait plus sur ce projet de vaccin nasal dans cet article.

14h20. L’Indonésie veut renforcer le système de santé mondial. Le président Joko Widodo veut créer une nouvelle agence, qu’il promouvra au cours de sa présidence du G20, dédiée à rendre le système de santé mondial plus inclusif et plus réactif en cas de crise. « La présidence indonésienne se battra pour renforcer l’architecture de santé mondiale, qui sera gérée par une agence internationale (…) dont la tâche sera de mobiliser des ressources mondiales dans le secteur de la santé, notamment pour financer les situations d’urgence sanitaire, acheter des vaccins, des médicaments et de l’équipement médical », a-t-il détaillé. Les organisations existantes, comme le système Covax, qui fournit des vaccins aux pays pauvres, sont une « solution temporaire », a-t-il estimé, tandis que l’OMS « n’a pas eu la capacité de couvrir de nombreux aspects stratégiques pour le monde » depuis le début de la pandémie.

13h50. 20 % des hospitalisations ont une autre cause que le virus. Pour la semaine du 3 au 9 janvier 2022, environ 20 % des patients hospitalisés et diagnostiqués positifs au SARS-CoV-2 ont été pris en charge pour un motif autre que le Covid-19, selon le point épidémiologique publié par Santé publique France (SPF) le 13 janvier.

13h25. Feu vert pour donner accès à l’anti-Covid de Merck à 105 pays démunis. Le contrat signé avec 27 entreprises réparties dans le monde fait suite l’accord de licence volontaire signé avec Merck en octobre 2021 pour faciliter l’accès mondial à un prix abordable au molnupiravir, le médicament antiviral oral expérimental contre le Covid-19, mis au point par le groupe pharmaceutique américain, précise MPP dans son communiqué. « C’est un pas crucial vers un accès universel à des traitements contre le Covid-19 dont on a cruellement besoin et nous sommes persuadés (…) que ces traitements très attendus seront rapidement disponibles dans des pays à faible et moyen revenu », a déclaré Charles Gore, le directeur éxecutif de la Communauté de brevets sur les médicaments (MPP).

13h10. « Les Patriotes » organisent une nouvelle manifestation. Samedi 22 janvier à Paris le parti de Florian Philippot organise une nouvelle manifestation contre le « passe vaccinal », au départ de la place de Barcelone, dans le XVIe arrondissement. Samedi dernier des violences contre des journalistes avaient émaillé le cortège.

13 heures. Moscou enregistre un record d’infections quotidiennes. La Russie, le pays le plus endeuillé d’Europe par le Covid-19, a recensé 38 850 nouveaux cas ces dernières 24 heures, un chiffre élevé sans atteindre le record de novembre, selon les chiffres du gouvernement. En revanche, la capitale Moscou, épicentre de l’épidémie dans le pays, a enregistré un record absolu jeudi avec 11 557 nouveaux cas. Le précédent plus haut datait de juin 2021, au plus fort de la vague due au variant Delta. Ces chiffres sont en nette progression ces derniers jours.

12h50. Plus de 3 millions de cas quotidiens dans le monde. Entre le 13 et 19 janvier, plus de 3 millions de cas quotidiens ont été enregistrés en moyenne dans le monde, un chiffre qui a été multiplié par plus de cinq depuis la découverte du variant Omicron fin novembre, selon un comptage de l’AFP. Au total, une moyenne de 3 095 971 cas quotidiens ont été enregistrés dans le monde ces sept derniers jours, en hausse de 17 % par rapport à la semaine précédente.

12h45. Un calendrier précis de levée des restrictions attendu ce soir. « Un calendrier précis sera présenté à 19 heures » concernant la levée des restrictions dans le pays, précise Gabriel Attal. « L’arrivée du passe vaccinal va certainement permettre d’alléger des mesures qui restent aujourd’hui en vigueur », ajoute-t-il.

12h40. Sur la crise sanitaire. « La situation sanitaire est encore tendue. Le nombre de cas détecté est encore sensible. L’épidémie est encore en expansion. Mais nous constatons une baisse de 15 % d’admissions en soins critiques », poursuit Gabriel Attal. Et d’ajouter : « Si nous évitons le scénario catastrophe, c’est bien grâce à la vaccination ».

12h35. Sur le plan économique. « Malgré la crise, nous allons sortir de décennies de chômage de masse », assure le porte-parole, qui ajoute que « notre croissance s’élève à 7 % en 2021 »

12h30. Point presse de Gabriel Attal. « Les Français peuvent regarder l’avenir avec confiance », débute le porte-parole du gouvernement, lors d’un point presse. Et d’ajouter : « Nous avançons dans le redressement économique ».

12h25. En Angleterre, des absences toujours nombreuses au sein du service de santé. En Angleterre, près de 30 000 employés du NHS (système de santé publique anglais) sont toujours absents après une infection ou un isolement lié au Covid-19, rapporte l’organisme de santé. Un chiffre important mais qui reste en baisse de 26 % par rapport à celui de la semaine précédente (40 031 absences), selon le Guardian.

12h15. Où trouver une pharmacie qui délivre des autotests ? L’Assurance Maladie recense désormais toutes les pharmacies qui délivrent des autotests, à travers une carte interactive sur son site. A savoir, l’outil est disponible en ligne pour tous, après avoir taper le numéro de son département et ne nécessite pas de compte Ameli.

11h50. La fréquentation des Eurostar a reculé de 85 % par rapport à 2019 en raison du Covid. Les trains à grande vitesse qui empruntent le tunnel sous la Manche entre la France et l’Angleterre, ont transporté 1,6 million de voyageurs l’an passé. La baisse par rapport à 2020 atteint 35 %, a indiqué le groupe qui exploite le tunnel, Getlink, dans un communiqué jeudi.

11h38. Pas d’effet Ibiza chez les profs. Seuls 2 % des enseignants sont en grève ce jeudi, indique le ministère. Bien loin des chiffres de la manifestation historique du 13 janvier : 75 % de grévistes dans les écoles, selon le SNUipp-FSU ; 38,5 % selon le ministère de l’Éducation. Malgré la polémique des vacances à Ibiza de Jean-Michel Blanquer, les syndicats ne s’attendaient pas à un débrayage massif. En ligne de mire, il y a surtout le 27 janvier, journée de grève interprofessionnelle », rappelait dans nos colonnes Sophie Vénétitay.

11h35. Omicron : doit-on craindre le sous-variant BA.2 ? Un sous-variant d’Omicron représente désormais la moitié des cas de Covid-19 séquencés au Danemark, où l’épidémie repart à la hausse. Il pourrait se transmettre encore plus facilement que l’Omicron d’origine, mais on dispose d’assez peu de données pour le moment. Notre article à lire ICI.

11h18. L’Autriche s’apprête à adopter la vaccination obligatoire. Elle va devenir le premier pays de l’Union européenne à prendre une telle mesure pour lutter contre la pandémie de Covid-19. « La vaccination est la chance pour notre société d’atteindre une liberté durable et continue, sans que le virus nous restreigne », a déclaré le chancelier conservateur Karl Nehammer devant la presse avant l’ouverture de la session. Le projet, annoncé en novembre pour doper une campagne d’immunisation chancelante au moment où flambait le nombre de contaminations, est soutenu par un large pan de la classe politique. Toutefois, de nombreux Autrichiens sont vent debout contre la loi et manifestent quasiment chaque week-end par dizaines de milliers.

11 heures. Une première baisse observée du nombre de tests depuis le début de la 5ème vague. Selon la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) entre le 10 janvier et le 16 janvier 2022, 11 308 800 tests RT-PCR et antigéniques ont été validés (dont 70,0 % de tests antigéniques), contre 12 088 200 tests (dont 67,3 % de tests antigéniques) la semaine précédente, soit une baisse de 6,4 %. Le volume record de tests quotidien a été atteint le 10 janvier avec plus de 2 280 000 tests validés. « On observe une chute à partir de la mi-janvier qui s’explique sans doute par la modification du protocole sanitaire dans les écoles », précise la DREES.

10h35. Aux Pays-Bas, des musées transformés en salons de coiffure éphémères contre les restrictions sanitaires. Des dizaines de musées et lieux de concert se sont mercredi temporairement transformés en salons de coiffure et en salles de sport aux Pays-Bas afin de protester contre les restrictions sanitaires imposées au secteur culturel.

10h15. Plongée par le Covid dans des abysses la Sécurité sociale n’est pas près de sortir la tête de l’eau. Après les déficits historiques provoqués par la crise sanitaire, le retour à l’équilibre de la Sécu doit être planifié « sur un horizon de moyen terme qu’il semble raisonnable de fixer à 10 ans », selon un rapport commandé par Matignon. Elle a subi 38,7 milliards de pertes en 2020. Pour redresser les comptes, le rapport préconise de pousser enfin les feux sur la prévention, la « réorganisation de l’offre de soins », la « lutte contre les fraudes » et les « frais de gestion » des mutuelles.

9h40. Starbucks contraint de faire machine arrière sur la vaccination de ses employés. La célèbre entreprise souhaitait que ses 220 000 employés américains soient entièrement vaccinés contre le COVID-19 ou subissent des tests hebdomadaires. Mais la Cour suprême a rejeté le plan de l’administration Biden d’exiger des vaccins ou des tests réguliers dans les entreprises de plus de 100 travailleurs.

9h20. Djokovic a acheté 80 % d’une société danoise qui travaille sur un traitement contre le Covid-19. En juin 2020, l’actuel numéro 1 mondial a acquis 80 % des parts de QuantBioRes, une biotech danoise, qui travaille à un traitement contre le coronavirus. Une information révélée par le président de la société quelques jours après l’expulsion du Serbe de l’Australie. Notre article à lire ICI.

8h55. 535 faits de menaces visant des députés ont été recensés indique Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur. Depuis le début des débats sur le passe vaccinal, les faits de violences se multiplient à l’égard des élus. 400 plaintes ont été déposées assure le ministre de l’Intérieur.

8h50. Pourquoi Omicron file-t-il aussi vite ? Ce n’est pas la charge virale mais bien l’échappement immunitaire qui est responsable de l’hypertransmissibilité du variant, selon deux études qui n’ont pas encore été évaluées par des pairs, indique la revue Nature.

8h40. La Calédonie touchée par une deuxième vague selon les experts. Epargnée jusque récemment par l’épidémie de Covid-19, l’archipel français est entré avec le variant Omicron dans une « deuxième vague » ont annoncé jeudi les autorités sanitaires. De nouvelles mesures entreront en vigueur dès lundi. La Calédonie a été placée en phase d’alerte 3 (sur 4 niveaux) alors que le taux d’incidence a plus que doublé entre lundi et jeudi, passant de 212 cas pour 100.000 personnes à 476 cas, selon un bulletin des autorités sanitaires.

8h27. Les voyageurs dispensés de quarantaine à partir du 1er février en Thaïlande. A partir de cette date, les visiteurs vaccinés devront désormais fournir un test Covid négatif effectué dans le pays d’origine, en faire un second à leur arrivée, et un dernier le cinquième jour, a indiqué Taweesin Visanuyothin, porte-parole du centre de gestion du coronavirus. Craignant une propagation du variant Omicron, le pays avait rétabli une quarantaine obligatoire fin décembre. Mais seuls quelques milliers de cas sont recensés officiellement chaque jour et la courbe des décès reste stable. Ces données ont poussé les autorités à réévaluer la situation.

8h15. « On est dans une situation stable », assure l’infectiologue Benjamin Davido, qui observe une baisse de l’occupation des lits de réanimation. Faut-il lever les restrictions ? « Il faut rester prudent (…) Il faudrait se mettre d’accord au niveau européen pour une politique de santé », réclame le médecin.

8h07. 30 % de téléconsultations médicales en avril 2020. Si le chiffre dégringole depuis à 5 %, le recours massif une consultation à distance ou permettrait d’économiser au moins 1044 milliards d’euros par an pour les patients et l’Assurance maladie, d’après une étude de l’Institut économique Molinari.

7h45. Feu vert au vaccin Novavax en Belgique. Comme la France la semaine dernière, les autorités belges ont donné leur accord à l’administration en Belgique du vaccin anti-Covid de la firme américaine Novavax, 5e vaccin autorisé dans l’UE. La Belgique précise qu’elle recevra 510 000 doses en février-mars. Ce vaccin sera proposé « en priorité aux personnes présentant un risque élevé de réaction allergique aux vaccins disponibles ou ayant eu des effets secondaires avérés après une première vaccination contre la Covid-19 ».

7h25. La fréquentation des cures thermales en baisse de 43 % par rapport à 2019. A cause des fermetures dues au Covid, les cures thermales ont accueilli ces deux dernières années moins de curistes qu’en une seule habituellement, mais espèrent que la saison à venir marquera une amélioration, selon l’organisme qui représente le secteur.

7h05. La députée Aina Kuric porte plainte après des menaces de mort après avoir voté pour le passe vaccinal. « Vous allez crever », « Je vais faire comme le bataclan », « On pourra au moins reconnaître quand une situation nous arrange, tuer des politiques, des flics, c’est bien, car ils tuent nos libertés »… Selon France 3, ce sont les insultes reçues par la députée Agir ensemble de la deuxième circonscription de la Marne sur sa boîte mail de l’Assemblée Nationale par la députée, le mercredi 19 janvier au matin. Une plainte a été déposée.

6h55. Le Sénat met sur les rails une commission d’enquête pour suivre « l’adéquation » du passe vaccinal. La commission des Affaires sociales du Sénat a demandé de se voir conférer les pouvoirs d’une commission d’enquête, importants, pour six mois. Actée mercredi en conférence des présidents, cette demande sera soumise jeudi au vote des sénateurs dans l’hémicycle.

6h45. Contre Delta, une infection passée protège davantage que la vaccination selon une étude. L’étude américaine a analysé le risque d’attraper Delta comparé à celui encouru par les plus susceptibles de le contracter, à savoir les personnes ni vaccinées ni infectées par le passé. Les individus vaccinés (mais jamais infectés) avaient ainsi six fois moins de risque qu’elles de l’attraper en Californie, et environ cinq fois moins à New York. Mais ce risque était encore davantage réduit pour les personnes préalablement infectées (mais pas vaccinées) : par 29 en Californie, et par 15 à New York. Malgré tout, « la vaccination reste la stratégie la plus sûre » contre la maladie, ont souligné les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) en publiant ces données. En effet, contracter la maladie expose à des complications graves, tandis que les vaccins se sont révélés extrêmement sûrs et efficaces.

6h38. Le bac à nouveau victime du Covid. Le Conseil de défense doit également se prononcer quant à un report en juin des épreuves de spécialité du baccalauréat, scénario qui tiendrait la corde, selon plusieurs sources au sein de l’exécutif. C’est l’une des revendications qui sera encore portée ce jeudi, jour de mobilisation des profs.

6h30. Un calendrier de levée des restrictions. Un Conseil de défense sanitaire réuni ce matin à l’Elysée doit « donner de la visibilité » quant aux restrictions liées à la crise sanitaire, même si la situation épidémiologique doit maintenir le statu quo pour au moins quinze jours. Parmi les options du conseil présidé par Emmanuel Macron, une solution intermédiaire : un calendrier, notamment en ce qui concerne les jauges, l’interdiction au moins jusqu’au 24 janvier des concerts debout et la fermeture des discothèques. « On devrait demander aux Français encore deux semaines d’efforts avant de lever des restrictions », a expliqué une source proche de l’exécutif à l’AFP.

6h20. L’appli TousAntiCovid a été téléchargée sur 51,4 millions de téléphones et tablettes. Selon un rapport du ministère de la Santé et du secrétariat d’État au Numérique, que nous dévoilons, 38 millions d’utilisateurs se sont connectés au moins une fois en janvier. Essentiellement pour présenter leur passe sanitaire.

6h15. En Guadeloupe, le plan Blanc réactivé sur fond de conflit contre l’obligation vaccinale. « On est rentré dans une phase hospitalière compliquée et difficile », a mis en garde lors d’une conférence de presse Valérie Denux, la directrice générale de l’Agence Régionale de Santé (ARS), annonçant que l’hôpital doit ouvrir des lits de réanimation supplémentaires. Le conflit sur la vaccination obligatoire continue de secouer l’hôpital. Ce mercredi, le CHU a annoncé dans un communiqué, que des « opérations de sabotages sur des installations électriques » au Pôle logistique et au centre de PMA, constatées dans la semaine, ont fait l’objet de dépôt de plainte.

6h10. Bonjour à tous. Bienvenue sur ce direct consacré au Covid-19 et à ses conséquences en France et dans le reste du monde.

WeaPlay, WordPress Theme, Business Consulting Nulled, Avada 7.4 Nulled, Newspaper – News & WooCommerce WordPress Theme, Nulledfire, Elementor Pro Weadown, Astra Pro Nulled, Plugins, Rank Math Seo Pro Weadown, Woodmart Theme Nulled, Elementor Pro Weadown,Woodmart Theme Nulled, Wordfence Premium Nulled, Flatsome Nulled, Yoast Nulled, Woocommerce Custom Product Ad, Jannah Nulled, Dokan Pro Nulled, Fs Poster Plugin Nulled, Jnews 8.1.0 Nulled, PW WooCommerce Gift Cards Pro Nulled, Newspaper 11.2, Premium Addons for Elementor, Slider Revolution Nulled, Wpml Nulled, PHP Script, WP Reset Pro, Consulting 6.1.4 Nulled

Back to top button