Crypto

Ethereum – Comment acheter de l’ether (ETH) en 2021 ? Le guide complet – Journal du Coin

Ethereum est la plateforme d’applications décentralisées la plus populaire. Sa cryptomonnaie native, l’ether (ETH), représente la deuxième capitalisation du marché. Comment acheter de l’ether en 2021 ?

Cet article dédié aux débutants dans l’univers des cryptomonnaies présente les meilleurs moyens d’acquérir des ethers (ETH) et de les conserver.

Quelques rappels sur Ethereum avant tout achat

Avant d’acheter de l’ether, essayons d’avoir une idée générale du fonctionnement d’Ethereum !

Ethereum est un protocole blockchain qui permet de déployer des programmes informatiques appelés “smart contracts“. Ces programmes sont écrits dans un langage spécifique à Ethereum, Solidity. Ils ont pour particularité d’être hébergés et exécutés par tous les nœuds du réseau, et non par un serveur central. Cela leur confère plusieurs avantages : ils sont notamment impossibles à arrêter ou à censurer. On parle alors d’applications décentralisées pour décrire les différentes applications déployées sur la blockchain Ethereum.

Ces dapps ont de multiples cas d’usage. Bien entendu, le premier est financier. On parle de finance décentralisée : les services de la finance classique, comme le prêt ou l’épargne, sont désormais disponibles à toute personne possédant une connexion Internet, sans restriction.

La blockchain d’Ethereum fonctionne à base de comptes utilisateur. Les ethers ou toutes les autres cryptomonnaies et jetons de valeur (tokens) émis sur Ethereum sont donc stockés sur des comptes, représentés par des adresses, dont le solde est mis à jour par les mineurs du réseau. Les transactions Ethereum sont donc des requêtes visant à modifier le solde d’un ou plusieurs comptes.

Lorsque vous possédez des ethers, vous possédez dans la réalité la ou les clés privées associées à vos comptes, qui vous permettront alors de disposer de vos fonds. Ces clés privées sont donc à conserver précieusement, puisqu’elles sont l’unique moyen d’accéder à vos ethers.

Bien sûr, tout passe par une interface graphique : pour gérer ces clefs privées et effectuer des transactions, vous aurez besoin d’un portefeuille Ethereum. C’est le premier programme qu’il faut installer avant d’acheter des ethers !

Installation d’un portefeuille (wallet) Ethereum

Il existe différents types de portefeuilles (wallets) pour gérer vos ethers.

Si votre vous souhaitez conserver vos ethers sur du long terme, l’option la plus sécurisée est d’utiliser un portefeuille matériel (hardware wallet). Ce type d’outil permet de stocker vos clefs privées hors-ligne sur une puce dédiée. Il en existe beaucoup. Le produit le plus connu est certainement le Ledger Nano, semblable à une clef USB. Le coup de cœur de la rédaction est le CoolWalletS, au format carte de crédit.

Ces produits physiques ont un coût, mais ils ont l’avantage d’être compatibles avec un grand nombre de cryptomonnaies. Vous pourrez donc conserver sur votre appareil toutes les cryptomonnaies acquises durant votre parcours initiatique !

Il existe également des portefeuilles de bureau (logiciels) et des portefeuilles en ligne, comme MyCrypto.

Dans cet article, nous ne présenterons pas ces outils de façon exhaustive. Nous nous focaliserons sur un portefeuille Ethereum léger et très simple d’utilisation : MetaMask. Il est gratuit, sécurisé, et vous permettra d’interagir avec l’intégralité des applications décentralisées du réseau Ethereum lorsque vous souhaiterez passer à la pratique.

Installation du wallet MetaMask

Le wallet MetaMask se présente comme une extension, compatible avec les navigateurs Chrome, Firefox, Brave et Edge. Il est également disponible sur iOS et Androïd en version mobile.

Attention ! Des pirates informatiques tentent régulièrement d’obtenir les clefs privées des utilisateurs de cryptomonnaies pour les leur dérober. Parmi les différentes techniques d’hameçonnage (phishing), la création de faux wallets est un classique. Il faut donc toujours veiller à installer l’extension MetaMask officielle.

La page officielle de MetaMask sur le Chrome Web Store

Création du portefeuille Ethereum

Lorsque l’extension MetaMask est ajoutée à votre navigateur, vous pouvez créer votre premier portefeuille Ethereum. Il faudra sélectionner l’option de droite dans l’écran d’accueil : “Créer un portefeuille”.

Une fois que vous aurez cliqué sur le bouton de création d’un nouveau wallet, il vous faudra accepter ou refuser la collecte d’informations (anonymes bien évidemment) pour améliorer le logiciel.

Lors de l’étape suivante, il faut définir un mot de passe. 8 caractères au minimum sont requis. Un mot de passe incluant majuscules, minuscules, chiffres et caractères spéciaux est recommandé pour une sécurité optimale. Ce mot de passe sera nécessaire pour lancer l’extension MetaMask sur votre navigateur et effectuer des opérations.

Une fois que l’accès à votre wallet est sécurisé par ce mot de passe, l’écran suivant s’affiche :

La phrase mnémonique (seed)

Cette suite de mots, appelée phrase mnémonique, seed ou graine en français, est d’une importance capitale. En effet, c’est à partir de cette suite de mots que sont générées vos clefs privées et vos adresses Ethereum. C’est donc grâce à elle que vous pourrez retrouver l’accès à votre portefeuille si vous désinstallez MetaMask, ou en cas de changement, de perte ou de vol de votre ordinateur.

Conservez-la précieusement et discrètement ! Une fois que vous avez sauvegardé votre seed, il faudra la confirmer en entrant la suite de mots dans l’ordre sur l’écran suivant. Ça y est, vous avez créé votre portefeuille Ethereum !

L’interface

L’interface est très simple. Petit bémol, les équipes de MetaMask ont traduit certains termes de façon hasardeuse, mais tout reste compréhensible.

Votre adresse publique, qui vous permet de recevoir les ethers que vous comptez acquérir, est affichée en abrégé en haut de la fenêtre. Vous pouvez la copier en un clic, ou afficher les détails du compte (adresse et QR code associé) en cliquant sur les trois points noir verticaux situés en haut à droite.

Il est possible de créer plusieurs comptes, et donc d’avoir différentes adresses de réception. Ce wallet est pour l’instant vide, il faut donc acheter de l’ether !

Les options recommandées pour acheter de l’ether (ETH)

Nous nous intéresserons dans cet article aux méthodes d’achat d’ether en ligne les plus efficaces et sécurisées.

Avant toute chose, il faut préparer quelques documents. Les plateformes régulées sont en effet dans l’obligation d’identifier leurs clients. On appelle cette procédure connaissance client ou KYC (know your customer). Il faudra donc :

  • Une carte d’identité ou un passeport valide ;
  • Une photo prise au moment de l’ouverture du compte (selfie).

Assurez-vous d’être en mesure de fournir ces informations au moment de l’ouverture d’un compte sur une plateforme d’achat de cryptomonnaies.

Acheter de l’ether sur un site de vente à distance

Les sites de vente à distance vous permettent d’acquérir des ethers très rapidement, moyennant une commission. Cette commission est plus élevée que celle des plateformes de changes : le coût de la simplicité. En effet, après avoir créé votre compte et effectué vos achats en quelques clics, vous recevrez vos ethers directement sur votre portefeuille.

Nous présentons ici deux sites de vente à distance renommés et régulés en France : ZeBitcoin et Coinhouse. Il ont un avantage de taille pour le débutant : ils sont en français et leur service client est réactif.

ZeBitcoin

Comme son nom ne l’indique pas, vous pouvez aussi acheter de l’ether (ETH) sur ZeBitcoin ! Ce site de vente à distance créé par le toulousain Christopher Villegas est l’un des plus anciens en France. Il suffit de vous rendre sur le site et de choisir le menu “Ether” situé en haut de l’écran d’accueil.

Vous pouvez d’ores et déjà créer votre compte sur ZeBitcoin, ou effectuer votre achat et créer le compte a posteriori. Dans tous les cas, la validation de vos documents d’identité/selfie sera nécessaire pour effectuer votre commande.

Il est possible de payer par carte bancaire (frais : 5,9 %) ou par virement SEPA (frais : 3,9 %). Le paiement par CB est bien entendu l’option la plus rapide.

Coinhouse

Coinhouse est également l’un des acteurs emblématiques de la scène crypto française. La société propose diverses options pour acheter de l’ether, du bitcoin et une multitude de cryptomonnaies.

Pour créer un compte en quelques clics, faut se rendre en bas de page.

Il faudra également effectuer le processus de connaissance client avant tout achat.

Les commissions pour un achat par CB sont de 3,49 %. Pour un achat par virement bancaire, les frais sont de 2,99 %.

Acheter de l’ether sur un site de VAD est très simple et il s’agit certainement de l’option la plus adaptée à un débutant. Une dernière recommandation : ne vous trompez pas lorsque vous entrez votre adresse Ethereum de réception ! Copiez-la depuis votre portefeuille et collez-la dans le champ prévu.

Les plateformes de change de cryptomonnaies en ligne

Les plateformes de change (exchanges) sont plus complexes à appréhender qu’un site de vente à distance. En effet, ces dernières sont des bourses d’échange où acheteurs et vendeurs définissent leurs ordres d’achat et de vente. Ils sont agrégés dans un carnet d’ordres, et le moteur de trading de la plateforme assure les transactions.

Il est également important de comprendre que lorsque vous achetez des ethers sur une plateforme de change, vous ne les possédez pas, tant qu’il ne sont pas sur votre wallet. Un exchange est semblable à une banque : les fonds des utilisateurs sont stockés et sécurisés par l’entreprise. Vos ethers seront vôtres lorsque vous aurez effectué un retrait vers votre adresse Ethereum personnelle. Il faut donc choisir la plateforme sur laquelle vous effectuez vos achats consciencieusement. Préférez les plateformes mondialement reconnues et régulées !

Acheter de l’ether sur Binance

Binance est LA plateforme de change incontournable du marché crypto. Ergonomique, fiable et sécurisée, elle regorge de fonctionnalités. Elle n’est donc pas forcément la plus abordable pour un débutant, mais si vous vous contentez d’investir dans quelques ethers (ou fractions d’ethers), le processus est simple.

Création du compte et vérification d’identité

Tout commence évidemment par la création d’un compte et la fameuse vérification d’identité. Il faudra ensuite comprendre le fonctionnement de l’interface de trading pour effectuer votre achat. Fort heureusement, toutes les plateformes sont assez similaires : une fois familiarisé avec l’une d’entre elles, vous trouverez vite vos marques chez un concurrent.

L’écran d’accueil de Binance

Dépôt des fonds

Lorsque vous aurez créé votre compte, rendez-vous dans le menu “Acheter des cryptos” puis choisissez “Dépôt bancaire” afin d’alimenter votre compte en euros. Le virement SEPA est l’option la moins chère mais il est possible d’acheter par carte bancaire, ou en passant par divers intermédiaires de paiement. Si votre banque vous permet d’effectuer des virements instantanés, l’approvisionnement de votre compte prendra moins d’une heure.

Une fois le virement effectué et les fonds disponibles sur votre compte, il faut se rendre dans l’interface de trading pour acheter nos ethers ! Commençons par explorer le menu “Marchés“.

Effectuer son achat

Il y a différents onglets, celui qui nous intéresse est celui des marchés fiat, c’est-à-dire des marchés où les cryptomonnaies se négocient contre des monnaies étatiques. Pour trouver facilement la paire ETH/EUR (ether contre euro), vous pouvez utiliser le champ de recherche et saisir “ETH“. Une fois que vous l’avez repérée, cliquez sur “Trader” pour accéder à l’interface.

Cela semble impressionnant à première vue, mais le fonctionnement est relativement simple, pas d’inquiétude.

Cette dernière comporte plusieurs sections, que vous retrouverez sur toutes les plateformes de change.

  • Le graphique des cours permet de voir l’évolution du prix de l’ether, en euros, au fil du temps ;
  • Le carnet d’ordres présente les ordres d’achat et de vente placés par les traders ;
  • La section “Trades” liste tous les ordres exécutés sur le marché ;
  • Et enfin, la section “Passer un ordre“, qui nous intéresse, permet de placer des ordres d’achat ou de vente.
La boîte de passage d’ordres.

Vous pouvez définir votre prix d’achat, comme sur la capture d’écran ci-dessus, ou choisir d’acheter au prix du marché (onglet “Market“). Si vous choisissez d’acheter au prix du marché, le moteur de trading prendra l’offre la plus basse disponible.

Après avoir pris une grande inspiration et appuyé sur ce bouton vert, vos ethers apparaîtront sur votre portefeuille. Il est accessible via le menu éponyme en haut à droite.

Vos ethers sont visibles dans le sous-menu “Portefeuille Spot“, qui vous permet de déposer ou retirer des fonds. Si vous souhaitez conserver vos ethers vous-même, il vous faudra effectuer un retrait vers l’adresse de votre wallet personnel.

Pour aller plus loin

Ça y est, vous connaissez désormais la marche à suivre pour acheter de l’ether sur une plateforme de change ! Bien entendu, il y a une multitude de fonctionnalités que nous n’avons pas évoqué ici. Voici quelques ressources utiles pour maîtriser Binance :

Vous trouverez également de nombreuses ressources gratuites en vidéo relatives au trading sur notre chaîne Youtube : lire un carnet d’ordres, comprendre les graphiques en chandeliers japonais, etc.

Binance est le leader du marché des exchanges, mais il y a bien entendu de nombreuses plateformes fiables, testées et approuvées qui pourraient vous ravir.

Si vous êtes débutant, la célèbre plateforme américaine Coinbase est l’une des plus accessibles.

Vous pouvez retrouver nos différents avis et tests concernant les principales plateformes de change du secteur :

Les bonnes pratiques sur Ethereum

En conclusion, rappelons quelques bonnes pratiques, pouvant vous éviter des erreurs coûteuses !

  • Conservez votre seed/vos clés privées dans un endroit sûr, voire à plusieurs endroits à la fois. Par exemple, copiez la phrase mnémonique dans un fichier texte et stockez ce fichier sur une clef USB qui sera conservée dans un endroit sûr. Écrivez-la sur un morceau de papier que vous conserverez dans un autre endroit sécurisé, etc. Si vous détenez des sommes importantes, gravez la seed sur un support métallique que vous conserverez dans un coffre-fort.
  • Attention au hameçonnage (phishing) ! Vérifiez toujours que vous êtes sur le “vrai” site où vous effectuez vos achats ou gérez vos fonds. De nombreux pirates tentent régulièrement de créer des copies de sites très connus, comme les wallets en ligne ou les plateforme de change, afin de récupérer les clés privées ou les identifiants de connexion des utilisateurs inattentifs. Afin d’évitez ce genre de déconvenues, épinglez votre plateforme préférée dans vos favoris et passez toujours par ce lien pour y accéder. Et oui, certains petits malins sont déjà arrivés à placer leurs faux sites en tête des recherches Google…
  • Avant d’utiliser toute application décentralisée sur Ethereum, qu’il s’agisse de finance décentralisée (prêt, épargne, emprunt, etc.) ou d’un simple casino en crypto, assurez-vous de la comprendre et renseignez-vous sur sa fiabilité. Bugs et arnaques sont fréquents !

Si vous décidez de franchir le cap et d’acheter de l’ether, bienvenue dans la cryptosphère ! Ethereum est révolutionnaire et les possibilités semblent infinies. Afin de le comprendre, la théorie a son importance, bien entendu, et vous trouverez de nombreuses ressources sur le Journal du Coin. Mais la pratique est certainement le meilleur moyen de découvrir vraiment ce que les cryptomonnaies et la finance décentralisée apportent à l’humanité.

Back to top button