COVID-19

Pour vacciner les enfants, l’accord d’un seul parent à nouveau suffisant

PANDÉMIE – “L’objectif […] c’est qu’on vaccine tous les eligibles enfants”, declared, on Mardi 25 January, a person in charge of the Ministry of Health, the lords of a press conference. In fact, a month after they are overture aux 5-11 years, the vaccination of children against the Covid remains three minoritaire in France. The executive waits for the accelérer in simplifiant certaines règles, plus the sanitaires authorities peinent to clearly explain the well-funded de cette mesure.

In a toujours context I marked for the Omicron variant, three contagions, and a flame of contaminations at a level never seen after the debut of the epidemic, the government veut mieux faire.

200,000 children ont received a premiere two

Sur quelque cinq million d’enfants concernedés, à peine plus de 200,000 ont reçu una première dos, sans parler d’una vaccination complète. Car il s’agit force du vaccin Pfizer/BioNTech, en deux injections mais dans une version moins dosée que pour les plus ages.

“On ne peut pas dire que ça soit un gran succès”, to admis lors de cette même conférence Alain Fischer, à la tête du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, chargé de conseiller le gouvernement sur la vaccination anti-Covid.

Plusieurs règles vont donc être simplifiées pour vacciner les enfants. In premier lieu, l’accord d’un seul parent redevient suffisant. C’était déjà le cas à l’ouverture de la vaccination aux 5-11 ans mais, début janvier, le ministère avaité l’accord des deux parents, ce qu’Alain Fischer lui-me avait vivement regretté.

Vaccination “necessary for children”

L’autre grande mesure étend le name de professions qui peuvent vacciner les enfants, dehors des centers dédiés: infirmiers, pharmaciens et sages-femmes vont rejoindre cette semaine les seuls médecins.

Mais, au-delà des mesures concrètes, le gouvernement cherche aussi à convaincre de l’intérêt et de la nécessité de vaccinate les enfants, ce pour quoi il a appelé Alain Fischer à la rescousse.

“The vaccination […] est nécessaire pour les enfants”, at-il insisté. “She is relevant, she is effective and she is sure.”

Si le gouvernement veut convaincre, c’est qu’il n’a, pour l’heure, pas d’autre choix. Contrairement aux 12-17 ans, soumis comme les adults au pass sanitaire, les plus petits n’y sont pas contraints.

Mitigated arguments

The scientific arguments are mitigated to generalize the anti-Covid vaccination to all children, notamment face à l’essor d’Omicron contre lequel les existing vaccins empêchent beaucoup moins les contaminations.

In the lead context, in particular, the collection argument, which recommends vaccinating children to avoid transmitting the virus to elderly people in the population.

More “diminuer, même un peu, la fréquence des infections chez les enfants, c’est diminuer un peu la transmission et c’est toujours une bonne chose [pour] protect the most fragile people”, explained Alain Fischer, évoquant des études israeliennes selon lesquelles le vaccin remains effective at 50% pour limiter l’infection à Omicron chez les enfants.

It remains that the interest collected is “limited”, according to the terms of Alain Fischer, who prefers to concentrate on the individual benefit for children and children.

“Rare ne veut pas I will say that ça n’existe pas”

Cet argued reste difficile à porter, au vu du faible risque de forma grave de Covid chez les enfants par rapport aux adultes, particularly les personnes âgées.

“Rare ne veut pas I will say that ça n’existe pas”, at-il prévenu. In fact, the hospitalizations of children diagnosed with Covid are strongly increased due to previous reports, even if the name remains feasible in the absolute and well below, for example, even more than 65 years.

“He is already a charitable individual, who is not the greatest man who exists”, advanced Mardi sur Franceinfo Jean-François Delfraissy, who directs the Conseil scientifique, another instance destined to orient the government.

3% of children affected by vaccinated comorbidities

In return, “ça ne vaut pas le coup” de vaccinating them plus petits pour protecting them autres, at-il tranché.

Pour une catégorie d’enfants, toutefois, la vaccination ne souffre pas de débats. Ce sont les most fragile, atteints of “comorbidités” comme le diabetes, pour lesquels le gouvernement s’inquiète en priorité.

Sur plus centaines de milliers d’enfants de moins de 11 ans dans ce cas, ils ne sont même pas 3% à être pleinement vaccinés, alors que la vaccination anti-Covid leur avait été ouverte plusieurs semaines avant les autres enfants.

Also see HuffPost: Comment well use a self-test?

WeaPlay, WordPress Theme, Business Consulting Nulled, Avada 7.4 Nulled, Newspaper – News & WooCommerce WordPress Theme, Nulledfire, Elementor Pro Weadown, Astra Pro Nulled, Plugins, Rank Math Seo Pro Weadown, Woodmart Theme Nulled, Elementor Pro Weadown,Woodmart Theme Nulled, Wordfence Premium Nulled, Flatsome Nulled, Yoast Nulled, Woocommerce Custom Product Ad, Jannah Nulled, Dokan Pro Nulled, Fs Poster Plugin Nulled, Jnews 8.1.0 Nulled, PW WooCommerce Gift Cards Pro Nulled, Newspaper 11.2, Premium Addons for Elementor, Slider Revolution Nulled, Wpml Nulled, PHP Script, WP Reset Pro, Consulting 6.1.4 Nulled

Back to top button