Science

Test Ecovacs Deebot T9 AIVI : Avis complet et détaillé

Qu’il est pénible de passer l’aspirateur, si on peut faire effectuer cette tâche ingrate par des machines, c’est tout de suite bien plus intéressant. Le Ecovacs Deebot T9 AIVI est cependant là pour nettoyer nos domiciles, tout en évitant les obstacles et en évitant de se prendre les murs, qu’il ne pourra pas nettoyer.

Au programme, capteur laser, caméra qui filme tout ce qu’elle trouve sur son passage, le Deebot T9 AIVI est l’aspirateur à avoir absolument si l’on souhaite nettoyer son domicile mais avec quelques petits objets qui trainent, sans que l’aspirateur ne se prenne dedans. Que vaut-il vraiment ? Nous allons le voir dans notre test complet.

Design

Pour avoir personnellement un Deebot U2, il faut reconnaître que le design ne change pas tellement selon les références chez Evocacs. Cependant, on constate quelques évolutions et quelques changements sur ce modèle qui est bien plus haut de gamme que celui que j’utilise au quotidien. La forme est évidemment ronde, contrairement au Hobot Leegee 7, avec un plastique effet alu brossé qui laisserait vraiment croire à un matériau plus premium.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Inutile de chercher les matériaux premium ici cependant, ça n’est pas à l’ordre du jour. Le maître-mot est : fonctionnalités. Sur la partie avant de l’aspirateur, on remarque la caméra. Cette dernière permet de voir tout ce qu’il y a devant l’aspirateur, afin qu’un câble ne le dérange pas dans son passage et qu’il ne se mêle pas les brosses ou les roues dedans. Un cache est fourni pour les plus flippés, sachant que vous ne craignez pas grand chose.

avis ecovacs deebot t9 aivi

Sur le dessus, on retrouve comme une petite tourelle, qui cache le télémètre laser. Ce dernier a besoin d’un peu de hauteur, mais globalement, ça n’épaissit pas beaucoup le Deebot T9 AIVI. Juste à côté de cette petite tourelle, on remarque un bouton permettant d’allumer l’aspirateur robot, afin de démarrer le nettoyage par exemple.

telemetre laser deebot t9 aivi

Cependant, il faut ouvrir le capot pour trouver le bouton de démarrage effectif de l’aspirateur, sinon, ce dernier est simplement mis dans une sorte de veille. On retrouve également à côté, un bouton permettant de configurer l’accès Wi-Fi et la configuration sans fil de l’aspirateur à l’application.

test ecovacs deebot t9 aivi

C’est également ici que l’on retrouve le bac à poussière, ainsi que la traditionnelle brossette, permettant de nettoyer rapidement le bac et de découper les poils ou cheveux qui resteraient coincés et bloqueraient le système.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Passons maintenant au dessous de cet aspirateur robot.

On y retrouve bien évidemment les roues motrices, permettant de le faire avancer et de se soulever si besoin, de monter sur un tapis par exemple. Ces dernières sont en caoutchouc et crantées, afin de ne pas glisser sur le sol en cas de sol mouillé et de vitesse élevée de l’aspirateur. Des capteurs sont également présents sur les bords, afin de contrôler la position de l’aspirateur robot avec le sol. Cela, afin d’éviter qu’il ne tombe dans les escaliers essentiellement.

dessous du deebot t9 aivi

Contrairement à mon Deebot U2, ici, on, retrouve deux brosses au centre, permettant d’emprisonner les déchets et autres poussières qui traineraient. Cependant, on ne retrouve que cela à l’intérieur, pas de brosses à poils, comme je peux avoir sur mon modèle. Reste-t-il à savoir si cela suffira à éliminer les poils de chat. Avec une sibérienne à la maison, je vous laisse imaginer l’état du tapis après une semaine sans aspirateur.

deebot t9 aivi test

Les brosses peuvent également être retirées pour leur enlever les impuretés et divers déchets qui seraient pris dedans. Attention en revanche à ne pas chercher à aspirer de trop grosses cibles.

Advertisement. Scroll to continue reading.

brosses latérales

Sur les côtés, un peu plus haut, on retrouve les deux emplacements pour les brosses latérales, ce qui est la petite touche de la maison chez Ecovacs. En effet, contrairement au iRobot Roomba i3+ et son unique brosse latérale, ici, Ecovacs en propose toujours deux, pour nettoyer le mur de n’importe quel côté, ce qui est en effet bien plus efficace.

station de charge

Sur l’avant, on retrouve les deux points métalliques permettant la recharge par un simple contact de la brosse sur ces derniers. Aussi, la roue directrice et non motrice, sert à diriger l’aspirateur robot dans le domicile, afin de le faire tourner notamment.

Une petite attention de la marque, sur la base de recharge, on apprécie les patins antidérapants lui permettant d’adhérer au sol.

Bacs à poussière et eau

En ce qui concerne les bacs, tout est bien réparti ici, mieux que sur le Tineco Floor One S5. Il faut dire que le Deebot T9 AIVI ne récupère pas l’eau sale du sol, contrairement à l’aspirateur balai. Ici, on retrouve un bac au centre, permettant de stocker la poussière. Il se situe ici car cet aspirateur robot est compatible avec les bases de charge et de vidage de la marque. Ainsi, il est possible de le vider simplement, sans avoir à retirer le bac. Si nous n’avons pas reçu cette base complète, il est possible de l’acheter en supplément.

Advertisement. Scroll to continue reading.

le bac à poussière

Ce bac à poussière offre une capacité de 300 mL soit 0,3 litres. Ce n’est pas beaucoup, mais gardons à l’esprit que c’est un aspirateur robot et qu’il peut se vider potentiellement à chaque passage dans sa base dédiée.

bacs à eau du deebot t9 aivi

Si l’on souhaite avoir un aspirateur uniforme, pas de soucis, c’est totalement possible avec le bac à l’arrière qui n’apporte rien de spécifique. Cependant, un autre, qui créé une excroissance dans l’aspirateur, permet de stocker de l’eau. Cette eau sert ensuite à nettoyer le sol, grâce aux chiffons serpillères en microfibre qui sont fournis dans le pack.

Caractéristiques du Ecovacs Deebot T9 AIVI

ModèleEcovacs Deebot T9 AIVIType d’aspirateurRobotNombre de brosses latérales2Nombre de brosses sous l’aspirateur2Capteurs

  • Caméra
  • Capteur TOF
  • Télémètre laser
  • Capteurs de chute
  • Bumper de contact

Synthèse vocaleOui, en françaisPoids3,8 kg

Capteurs et systèmes de reconnaissance

Le Ecovacs Deebot T9 AIVI est bourré de capteurs, permettant d’être le plus précis possible. Le but étant de ne pas se prendre un mur à chaque passage, mais également de laisser tranquilles, tout ce qui est accessoires posés sur le sol tels que les gamelles du chat par exemple. Pour cela, notre modèle de chez Ecovacs dispose d’un télémètre laser, celui présent dans la petite tourelle. Ce dernier reproduit l’environnement de passage de l’aspirateur sur une carte virtuelle.

Avec ceci, on retrouve un capteur ToF, un peu comme le LiDAR de l’iPhone. Ce dernier évalue la distance entre l’aspirateur et les objets au fur et à mesure que l’aspirateur se rapproche. C’est ce système justement, qui lui permet d’éviter de cogner dans les murs ou dans les portes à chaque passage, contrairement à des appareils plus basiques.

caméra du deebot t9 aivi

Sur l’avant, on retrouve une caméra qui sert à la reconnaissance d’objets via intelligence artificielle. On est comme nous l’avons vu, sur un appareil assez haut de gamme, qui permet de ne pas taper dans tous les objets que l’aspirateur trouve sur son passage et concernant les gamelles des chats, ça m’aide beaucoup je le reconnais. Pas d’inquiétude, la caméra n’enregistre pas d’images de votre domicile dans un data-center, qui seraient exploitables par la suite.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Forcément, comme précédemment évoqué, se trouvent des capteurs anti-chute sous l’aspirateur, permettant de lui éviter de tomber lorsqu’il est à l’étage par exemple, j’en ai fait l’expérience. Si vraiment rien ne fonctionne, l’aspirateur dispose toujours du système présent sur tous les autres modèles, un avant rétractable, qui se rentre automatiquement et appuie sur des capteurs dans l’aspirateur lorsqu’il entre en contact avec un obstacle. Cela l’arrête et lui fait faire demi-tour ou tourner.

Configuration

Comme sur les autres produits du fabricant, il est important d’installer l’application du fabricant. Cette dernière propose des fonctionnalités encore plus avancées qu’en appuyant simplement sur le bouton de nettoyage. Pour configurer l’aspirateur, c’est assez simple. Avant toute chose, il est important de savoir qu’un aspirateur robot, comme 90% des autres accessoires connectés de la maison, se connecte à un réseau Wi-Fi 2,4 GHz et non pas 5 GHz. Après la joyeuse étape de la création se compte, on peut configurer l’appareil.

Pour moi, cette fastidieuse étape était déjà réalisée, ayant déjà un produit de la marque à la maison.

La connexion se fait relativement rapidement, il suffit comme l’aspirateur nous le demande, d’ouvrir le capot, de l’allumer et d’attendre une tonalité de démarrage. Le bouton permettant de le configurer au réseau est le bouton « Reset », c’est la même chose.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Une fois la connexion réussie avec le point d’accès réseau, ma Freebox en l’occurrence ici, puis le robot se connecte à mon smartphone. On peut lui donner un nom, sans oublier que l’aspirateur est naturellement compatible avec Alexa. On évitera donc les « Alexa, démarre Aspirateur Robot Ecovacs Deebot T9 AIVI », mais on va opter pour quelque chose de plus simple.

Nous avons également le plaisir de constater que le français est de mise ici, et un français correct. Pas un français assez bas-de-gamme comme sur le realme Vaccum Robot, où il faut le reconnaître, la voix n’était clairement pas terrible, loin de là.

L’interface est assez sobre et agréable, on apprécie. Pour une fois, tout n’est pas fouillis et désordre, ici, on a de gros boutons, avec des actions simples que l’on peut lancer dès le menu, comme un nettoyage automatique ou un retour à la station de charge. Il est également possible de configurer la voix et surtout, son volume. C’est une voix féminine par défaut (commentaire sexiste des années 1950 à venir), on ne perd pas les bonnes habitudes sur qui fait le ménage !

Application Ecovacs

Dans l’application, on retrouve la possibilité de régler la puissance de l’aspirateur, même en mode automatique. Il est possible de configurer la puissance d’aspiration souhaitée, sur les modes suivants :

Advertisement. Scroll to continue reading.
  • Silencieux
  • Standard
  • Max
  • Max+

De même, pour le niveau d’eau, on retrouve les quantités suivantes :

  • Faible
  • Moyen
  • Élevé
  • Très élevé

Pas de mode « inondation » à suivre et ça ne risque pas. Pour cause, l’aspirateur n’a pas un grand réservoir d’eau, moins de 200 mL de capacité, cela fait approximativement un verre, ça reste assez léger pour inonder un appartement, mais suffisant pour nettoyer les 30 m2 de la salle à manger et du salon.

Dans les paramètres du nettoyage de serpillère, il est possible de passer la serpillère simplement, via le suivi du mouvement de l’aspirateur. Mais il est aussi possible de faire un mouvement de va-et-vient pour cette dernière, de manière à frotter le sol et de proposer un nettoyage plus en profondeur. Cela consomme plus d’eau et use plus rapidement la batterie de l’aspirateur, mais ça fonctionne rudement bien.

Dans l’application, on peut également créer des programmes de nettoyage, à savoir configurer une date, une heure et répéter cette action un certain nombre de jours. Pour ma part, j’ai configuré un nettoyage le lundi, le mercredi et le vendredi à 16 heures dans tous les cas. Il est possible de créer des horaires différentes pour les jours différents, mais dans ce cas-là, il est indispensable de passer par des créations de programmes différents.

On peut également avoir la cartographie de la surface nettoyée. Pour ma part, ici, c’est à peu près la forme du rez-de-chaussée, sans le sellier ni les WC. En effet, les aspirateurs robots, quels qu’ils soient, ont toujours du mal avec les portes. Il faut qu’elles soient grandes ouvertes et chez moi, ça n’est pas possible.

Dans l’application, on retrouve la possibilité de créer des murs virtuels, afin de couper l’accès à l’aspirateur. Le menu 3D permet également de placer les divers objets, de façon à aider le T9 AIVI à comprendre où il peut passer et où il ne pourra pas aller. Un meuble, un canapé, une table à manger, sont tant d’éléments qui permettront de bloquer l’accès à l’aspirateur.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Dans les paramètres de nettoyage intelligent, on retrouve pas mal de fonctionnalités. Commençons par la reconnaissance intelligente AIVI, c’est celle qui fait tout l’intérêt de ce Deebot T9 AIVI. Il évite les obstacles tels que la station de charge nous dit-on, ce qui est une bonne chose, mais également les chaussures, chaussettes, les chiffons et surtout, les câbles. Ceux qui se prennent toujours dans les brosses latérales. L’aspirateur enregistre ces obstacles et envoie un rappelle pour faire un nouveau nettoyage, si vous avez retiré ces derniers.

La puissance d’aspiration est automatique ici, à moins de la régler manuellement. Cependant, c’est un aspirateur intelligent qui détecte la quantité de poussières et s’adapte automatiquement selon cette dernière. S’il y en a beaucoup, il poussera la puissance en mode élevé tout seul. Le visage automatique également est disponible, pour les possesseurs de la base de vidage. Pour ma part, j’ai reçu la base de charge simple.

Une autre fonctionnalité pratique de l’application, c’est la possibilité d’avoir accès à l’état d’usure des pièces. Les brosses latérales, la brosse principale, le filtre et les autres composants, indiquent leur état d’usure et c’est là que l’on constate, que les brosses latérales par exemple, doivent être changées assez souvent, mais les « autres composants » encore plus. En réalité, il s’agit des capteurs et points de charge, qui doivent être nettoyés.

Cette donnée est assez fiable, mais l’aspirateur se fie au temps d’utilisation, il n’a pas la capacité de mesurer le réel état d’usure des pièces.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Performances de nettoyage

On en vient aux performances de nettoyage. Car avoir un aspirateur robot est un vrai plaisir, faut-il encore que ce dernier nettoie correctement la pièce. Je vous rassure, c’est le cas. Le Deebot T9 AIVI se déplace correctement et assez rapidement, tout en récupérant la quasi-totalité de ce qui traine par terre, à condition que ça loge entre ses brosses en caoutchouc. Bien évidemment, en mode Max+, il sera bien plus efficace qu’en mode silencieux. Mais tout dépend à quelle fréquence il passe.

Si l’aspirateur passe tous les jours, on peut se contenter d’un passage en mode normal ou même silencieux. Pour les possesseurs de quadrupèdes félidés (chats) comme moi, c’est pratique. En revanche, pour un passage moins régulier, le mode Max peut être une bonne idée. Il consommera plus de batterie, certes, mais sera plus efficace.

Un point essentiel dans tout aspirateur robot et le point pour lequel ma mère n’en veut pas, le nettoyage des plinthes et des bords. Ce dernier est relativement bon, même si pour un aspirateur à un tel prix, on aurait apprécié un peu plus de précision. L’aspirateur en revanche n’aspire rien ici, cependant, il ramène les saletés avec ses brossettes latérales et peut passer la serpillère sur les bords. Tout ne sera pas parfait, mais on ne peut pas non plus tout demander. La fréquence joue beaucoup dans son efficacité.

Vidage du bac à poussière

Si l’on dispose de la station de vidage, tout se fait automatiquement et on n’a qu’à vider le bac global une fois de temps en temps, tout dépendra de la fréquence de passage encore une fois. Cependant, si l’on dispose comme nous de la base de charge simple, il suffira de vider le bac de collecte tous les jours ou tous les deux jours. Il est recommandé de faire attention quand on le vide, à ne pas faire tomber de poussières à côté.

Advertisement. Scroll to continue reading.

bac à poussière du t9 aivi

Un petit nettoyage du filtre est également recommandé de temps en temps (une fois tous les 2 mois environ), en faisant attention à bien le sécher si vous le nettoyez avec de l’eau. Si le filtre est hors d’usage, on peut le changer et en racheter un neuf pour quelques euros, on en trouve facilement sur Amazon.

Nettoyage du chiffon

De même que les filtres, les chiffons de nettoyage servent de nombreuses fois et peuvent eux, aller dans la machine à laver. Cependant, au bout d’un certain nombre de lavages, ils commencent à s’user et à devenir trop raides pour être utilisables au bout d’un moment. On peut également en racheter sur Amazon notamment, ou sur le site du constructeur.

chiffons serpillère du ecovacs t9 aivi

Ici, le fabricant fournit deux chiffons. C’est assez peu pour un appareil vendu à un prix de départ d’environ 800 euros. Fort heureusement, le prix des chiffons de nettoyage lavables n’est pas excessif. Il est possible d’acheter de gros lots de chiffons jetables, mais à quoi bon jeter quand on peut les laver et leur offrir plusieurs utilisations, afin de faire au bout du compte, des économies !

Détection d’obstacles

C’est le fer de lance de cet aspirateur, la parfaite détection des objets. Pour tester cela, je l’ai mis à rude épreuve, autrement dit, je n’ai pas changé grand chose, n’étant pas lé fée du logis niveau rangement de mon appartement. Entre des lumières pour les vidéos qui trainent par terre, quelques cartons dont celui de cet aspirateur et quelques jouets pour chat, sans évoquer les câbles du piano électrique, les conditions étaient réunies !

Advertisement. Scroll to continue reading.

La détection des objets est bonne, performante et il est assez impressionnant de voir à quel point le Deebot T9 AIVI fait attention aux objets que l’on peut avoir un peu partout. Cependant, tout n’est pas parfait. Comme tous les autres aspirateurs robots testés, le passage du câble du piano est assez évocateur et son intelligence artificielle lui a fait défaut. Le résultat, dix minutes à retirer soigneusement le câble, un plaisir sans nom.

Mais globalement, tout se passe bien. Les gamelles des chats n’ont même pas été percutées par l’aspirateur, ce qui est un gros plus. Ce que je vous recommanderai quand même, c’est de ne rien laisser trainer pour maximiser l’efficacité du nettoyage.

Nuisances sonores

Qui dit aspirateur dit forcément nuisances sonores. C’est pourquoi il est recommandé de programmer l’aspirateur robot quand on n’est pas chez soi, afin de s’éviter cela et d’avoir le plaisir de rentrer dans un domicile propre. Voici nos relevés réalisés à 1,5 mètre de l’aspirateur dans tous les cas :

  • Silencieux : 51 dB
  • Standard : 58 dB
  • Max : 64 dB
  • Max+ : 67 dB

Ce n’est pas si bruyant qu’on pourrait le penser, mon aspirateur « chien » (avec le long tuyau et la rallonge électrique de 10 mètres) fait plus de bruit que ça. Cependant, il est plus agréable de le passer lorsque l’on n’est pas chez soi.

Autonomie

Pour ce qui est de l’autonomie, elle varie énormément selon le mode de nettoyage sélectionné. Voici nos différents relevés :

Advertisement. Scroll to continue reading.
  • Silencieux : ~ 3h15
  • Standard : ~ 2h45
  • Max : ~ 2h
  • Max+ : ~ 1h30

Comment on peut le voir, l’autonomie peut varier du simple à plus du double, si l’on se contente d’une puissance d’aspiration bien plus faible. Quitte à avoir un appartement propre, tant pis, je mets souvent l’aspirateur en mode Max. Certes, ça fait du bruit, ça me coûte 40 centimes de plus en électricité par mois et encore, mais au moins, je suis serein quant à la propreté de mon domicile. Concernant le temps de charge, comptez entre 6 et 7 heures.

Test Ecovacs Deebot T9 AIVI : Avis

Cet aspirateur robot Ecovacs Deebot T9 AIVI est une petite pépite liant un nettoyage de haute précision et des fonctionnalités riches, afin de proposer le meilleur de ce que sait faire le fabricant. Le seul point que l’on regrette, c’est d’avoir reçu la version sans la base de recharge et visage de l’aspirateur, mais ça n’est pas si grave. Ce n’est pas un souci de l’aspirateur en lui-même, qui fait très bien le travail qu’on lui demande et assure une bonne autonomie, selon le mode de nettoyage choisi bien évidemment.

Test Ecovacs Deebot T9 AIVI

Ecovacs Deebot T9 AIVI : Avis

Avec ses très bonnes performances, l’aspirateur robot Ecovacs Deebot T9 AIVI est une très bonne référence sur le marché. Si l’on aurait apprécié volontiers un tarif un peu plus abordable, il est tout de même très bon et se situe dans le très haut du panier pour les aspirateurs robots grand public. Même sur un tapis, les poils de chat sont globalement bien retirés, ce qui est un très bon test pour un aspirateur robot.

Advertisement. Scroll to continue reading.
  • Performances de nettoyage
  • Autonomie
  • Gestion des obstacles
  • Fonctionnalités
  • Application
On aime

  • L’esthétique soignée
  • Les réglages de la puissance d’aspiration
  • L’application intuitive
  • Cartographie complète
  • Très bonne autonomie
  • Plusieurs programmations possibles
  • Compatible avec Alexa
On aime moins

  • Aucun produit de nettoyage
  • Tarification élevée
  • Pas encore de station de charge + vidage
  • Seulement deux lingettes fournies

 

 

 

 

Advertisement. Scroll to continue reading.

PHP Script, Elementor Pro Weadown, WordPress Theme, Fs Poster Plugin Nulled, Newspaper – News & WooCommerce WordPress Theme, Wordfence Premium Nulled, Dokan Pro Nulled, Plugins, Elementor Pro Weadown, Astra Pro Nulled, Premium Addons for Elementor, Yoast Nulled, Flatsome Nulled, Woocommerce Custom Product Ad, Wpml Nulled,Woodmart Theme Nulled, PW WooCommerce Gift Cards Pro Nulled, Avada 7.4 Nulled, Newspaper 11.2, Jannah Nulled, Jnews 8.1.0 Nulled, WP Reset Pro, Woodmart Theme Nulled, Business Consulting Nulled, Rank Math Seo Pro Weadown, Slider Revolution Nulled, Consulting 6.1.4 Nulled, WeaPlay, Nulledfire

Back to top button